Français
Solutions Industries Témoignages clients Ressources À propos
Contactez-nous
Contactez nousBrochures
Blog février 2024 Updated avril 2024

Transport du bétail

La technologie au service du bien-être et du développement durable Naviguer entre la responsabilité éthique, l'efficacité opérationnelle et l'impact environnemental

Télécharger le livre blanc

Jan Tønder

Intelligent Optimization Solution Advisor

L'impact de l'élevage sur notre monde

Le secteur de l'élevage joue un rôle crucial dans les systèmes alimentaires mondiaux, puisqu'il fait vivre 1,3 milliard de personnes dans le monde et fournit 40 % de la valeur agricole¹. Les estimations varient quant à la part des émissions de gaz à effet de serre (GES) d'origine humaine dont le secteur est responsable. L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture a révisé son estimation de 14,5 % à 11,1 %.2 Pourtant, des études évaluées par des pairs avancent le chiffre de 19,6 %.2 Il est impossible de parvenir à un véritable consensus. Cela dépend de l'année où l'étude a été réalisée, des sources d'émissions prises en compte et d'autres facteurs.

Une chose est sûre : L'amélioration de l'efficacité des chaînes d'approvisionnement en bétail est essentielle pour freiner l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

Éthique, argent et réputation

Le bien-être des animaux fait partie intégrante du développement durable. Il englobe les dimensions éthiques et sociales des pratiques commerciales responsables. Garantir le bien-être des animaux pendant le transport reflète également un engagement envers des préoccupations sociétales plus larges, à savoir la durabilité.

La souffrance des animaux pendant le transport est souvent négligée lors du calcul des frais de transport ou de la tarification des produits d'origine animale. Les dépenses associées au transport du bétail, qui dépendent de facteurs tels que le type d'animal et la distance à parcourir, comprennent la main-d'œuvre, le carburant, l'équipement, les contrôles sanitaires et les péages. Bien qu'il n'existe pas de base de données complète sur les coûts de transport en Europe, les données disponibles indiquent que ces coûts ne représentent généralement qu'une petite fraction du prix final de la viande au détail.

Par exemple, si l'on examine les filets de poitrine de volaille produits dans l'UE et vendus en Allemagne, les frais de transport s'élèvent à environ deux centimes par kilogramme, soit moins de 1 % du prix total de la viande. Les répercussions financières des problèmes liés au bien-être des animaux pendant le transport ne sont pas suffisamment documentées, ce qui empêche la mise en place de systèmes d'incitation visant à encourager les entreprises de transport à relever ces défis.

En Irlande, le rejet de la viande dans les abattoirs en raison de mauvaises pratiques en matière de bien-être animal peut avoir une incidence considérable sur les marges bénéficiaires des producteurs, les réduisant jusqu'à 43 %.

Néanmoins, dans certains cas, le non-respect de la réglementation relative au transport d'animaux inaptes peut entraîner des avantages financiers pour les producteurs. Par exemple, la Commission européenne a constaté qu'un opérateur avait été condamné à une amende de 250 euros pour avoir transporté un taureau à la jambe cassée, alors que la valeur approximative du taureau abattu était de 1500 euros3 . La valeur approximative du taureau abattu était de 1 500 euros3. C'est pourquoi les sanctions pour pratiques non conformes sont souvent perçues comme mineures par rapport aux gains financiers obtenus par la vente d'animaux inaptes.

La non-conformité, lorsqu'elle est perçue comme un moyen de réaliser des gains financiers en dépit d'amendes potentielles, peut considérablement ternir la réputation d'une entreprise. De telles actions conduisent souvent à une perception négative du public et à des réactions négatives, car elles donnent une mauvaise image de l'éthique, des valeurs et de la réputation de l'entreprise.

l'engagement en faveur du bien-être des animaux. Les consommateurs, les groupes de défense et les parties prenantes considéreront que l'entreprise privilégie le profit au détriment du bien-être des animaux, ce qui pourrait entraîner des boycotts, des protestations ou nuire à l'image de la marque.

À une époque où la responsabilité sociale et les pratiques éthiques sont très appréciées, la réputation d'une entreprise peut être gravement affectée par des actions qui privilégient le gain financier au détriment de pratiques responsables et humaines.

Les défis du transport du bétail

Le transport du bétail induit un stress chez les animaux pendant le chargement et le déchargement, ainsi que pendant le voyage lui-même. La faim, la soif, la chaleur, le manque d'espace et le manque de repos sont autant de problèmes qui ont une incidence sur la qualité de la viande. Des vaches en bonne santé, par exemple, sont également plus performantes en matière de reproduction.

Le bien-être des animaux est influencé par des facteurs tels que la longueur et la durée du voyage, ainsi que par des conditions telles que l'espace disponible, le microclimat, la qualité des routes et le comportement des conducteurs. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) souligne que le transport des animaux augmente la probabilité de transmission de bactéries résistantes aux antimicrobiens entre les animaux, en raison de multiples facteurs de risque, notamment⁴ :

● Contact avec des animaux

● Durée du transport

● Transmission par voie aérienne à l'intérieur du véhicule

● Conditions environnementales défavorables, telles que la température.

Afin d'améliorer le bien-être des animaux dans l'UE, l'EFSA demande que les durées de voyage soient raccourcies et que les animaux disposent de plus d'espace.⁴ Les règlements proposés obligeront les transporteurs d'animaux non européens à demander une autorisation pour le transport d'animaux. Les autorités compétentes en dehors de l'UE devront certifier que les plans de transport des animaux respectent des conditions au moins aussi strictes que celles décrites dans la proposition de règlement.⁵

Cela a des implications sociétales et environnementales plus larges, à savoir la nécessité d'augmenter le nombre de chauffeurs et de camions. Plus de camions, plus d'émissions.

La diminution des temps de trajet réduira l'empreinte carbone des transporteurs, mais l'augmentation de l'espace alloué augmentera les émissions. Il ne s'agit pas d'un équilibre parfait, car dans l'ensemble, les émissions seront légèrement plus élevées. Toute augmentation des émissions, aussi négligeable soit-elle, va dans la mauvaise direction. Rien n'est encore fixé dans la loi - la proposition n'a été présentée qu'en décembre 2023. Mais il est clair qu'il faut faire quelque chose pour améliorer le bien-être des animaux tout en réduisant les émissions.

L'impact des processus manuels sur votre entreprise

Le transport du bétail présente un ensemble de défis à multiples facettes, allant de la garantie d'un traitement humain des animaux à la prise en compte des préoccupations environnementales, en passant par le respect de réglementations en constante évolution. Si votre entreprise s'appuie sur des processus manuels, vous avez déjà pris du retard en matière de développement durable.

Des opérations inefficaces

Les processus manuels, tels que la tenue de dossiers sur papier et la planification manuelle des itinéraires, sont source d'inefficacité. Cela se traduit par des délais d'exécution plus longs, une augmentation de la paperasserie et des coûts de main-d'œuvre plus élevés, autant d'éléments qui nuisent à la productivité.

Le travail manuel empêche également de connaître en temps réel l'état et la localisation des cargaisons de bétail. Les transporteurs ne peuvent pas contrôler et gérer efficacement leur flotte. Cette limitation crée des inefficacités dans le chargement et le déchargement du bétail, ce qui contribue à des retards opérationnels.

Les processus manuels inefficaces contribuent généralement à augmenter la consommation de carburant et les émissions de carbone en raison d'une planification sous-optimale des itinéraires et de temps de transit plus longs. Et bien sûr, plus de carburant et de kilomètres parcourus signifient des coûts opérationnels plus élevés.

N'oubliez pas non plus que la saisie manuelle des données est sujette aux erreurs humaines. Cela entraîne des inexactitudes dans la documentation et la tenue des dossiers, qui ont des effets en cascade sur la logistique, la facturation et les rapports de conformité.

Risques de non-conformité

Le respect des exigences réglementaires est crucial pour le transport du bétail. Les processus manuels compliquent la mise en conformité avec les diverses réglementations relatives au bien-être, à la santé et à la sécurité des animaux, ce qui peut entraîner des risques juridiques et des atteintes à la réputation.

Précision des données

La planification manuelle des itinéraires repose souvent sur des cartes périmées et des sources de données limitées, ce qui rend difficile l'optimisation des itinéraires en termes d'efficacité et de bien-être des animaux. Cela peut entraîner des temps de trajet plus longs, ce qui se traduit par une augmentation des émissions, tout en soumettant les animaux à un stress inutile.

Rapports et analyses limités

Les processus manuels ralentissent la collecte et l'analyse des données nécessaires à l'évaluation des performances et à la prise de décision. Ce manque d'informations entrave les efforts visant à améliorer les opérations et à atteindre les objectifs de durabilité.

Désavantage concurrentiel

Les transporteurs de bétail qui s'appuient sur des processus manuels sont désavantagés par rapport à leurs concurrents qui adoptent des solutions numériques en matière d'efficacité, de conformité et de durabilité. Les technologies rendent les transporteurs plus efficaces, ce qui peut se traduire par des prix plus compétitifs qu'une entreprise opérant manuellement ne peut se permettre d'offrir.

Adaptation aux changements du marché

Le secteur du transport de bétail évolue, avec des réglementations et des demandes de marché changeantes. Pour réagir et pivoter si nécessaire, les entreprises doivent faire preuve d'agilité, ce que les feuilles de calcul et les processus papier ne permettent tout simplement pas.

Comment les technologies améliorent le bien-être des animaux et la durabilité

Pour relever ces défis, de nombreux transporteurs de bétail adoptent des solutions numériques. Dans l'UE, 77 % des camions de transport sont déjà équipés d'un système de suivi.⁴ En Europe et au Royaume-Uni, 71 % des transporteurs utilisent le suivi par GPS.⁶

Ces entreprises n'auront pas à faire de gros investissements si les propositions de la Commission européenne aboutissent. Le rapport de la Commission, mentionné plus haut, suggère que l'utilisation de systèmes informatiques ou de logiciels spécialisés pour contrôler les itinéraires des véhicules, la durée des trajets et d'autres paramètres pertinents dans le transport des animaux pourrait renforcer la surveillance. L'idée est que toutes les données relatives au transport des animaux soient intégrées dans une base de données centralisée au niveau de l'UE ou au niveau national. Cela permettrait de numériser les certificats et les autorisations, d'effectuer des contrôles automatisés des documents et de fournir un accès en temps réel aux données relatives aux déplacements.⁴

L'objectif : garantir le respect de la législation sur le bien-être des animaux. Bien qu'elle ne soit pas incluse dans la proposition, cette mesure pourrait également avoir des conséquences considérables sur l'évaluation des efforts en matière de développement durable. La question de savoir si cette approche des grands frères se concrétisera ou non reste ouverte.

Le fait est que la numérisation est là et qu'elle est reconnue par la Commission européenne comme améliorant le bien-être des animaux. Et ces mêmes technologies réduisent non seulement l'empreinte carbone de votre entreprise, mais aussi vos dépenses d'exploitation. Voici quelques exemples de logiciels basés sur l'informatique en nuage

Optimisation des itinéraires

Fournit les itinéraires les plus efficaces possibles, en tenant compte des réglementations relatives à la durée de déplacement des animaux. Certains planificateurs d'itinéraires peuvent également mesurer les émissions des véhicules. Les réductions environnementales auxquelles vous pouvez vous attendre :

● Jusqu'à 25 % : Véhicules nécessaires

● Jusqu'à 25 % : Nombre d'équipes de conducteurs

● Jusqu'à 30 % : Kilométrage

● Jusqu'à 30 % : Temps de conduite

● Jusqu'à 30 % d'émissions de CO2

L'optimisation des itinéraires est essentielle pour le bien-être des animaux. En minimisant leur temps de trajet, votre entreprise réduit leur stress.

Planificateur de flotte

Un planificateur de flotte conçu spécifiquement pour le transport du bétail offre des données en temps réel et des capacités de suivi. Réagissez rapidement aux retards ou aux problèmes de transport et collaborez avec les acteurs de la chaîne d'approvisionnement pour assurer l'efficacité des opérations. Un bon planificateur de flotte actualise les calendriers de planification avec les dernières informations disponibles, y compris les mises à jour en temps réel sur les collectes et les livraisons. Cette souplesse permet d'ajuster les itinéraires en fonction de changements soudains, d'ajouts de commandes ou de retards, ce qui permet d'éviter les détours inutiles ou les trajets qui contribuent aux kilomètres à vide.

Le système minimise la consommation de ressources en évitant les inefficacités dans la chaîne d'approvisionnement, ce qui se traduit par une réduction de la consommation de carburant et d'énergie, tout en raccourcissant le temps de transit des animaux.

Avantage supplémentaire : il peut réduire vos frais de transport jusqu'à 25 %.

Applications pour les conducteurs

Les chauffeurs peuvent utiliser une tablette ou un téléphone basé sur un navigateur pour assurer la traçabilité des animaux, documenter les ramassages, les déchargements et capturer des photos de l'état des animaux. La transparence réglementaire est également assurée grâce à des fonctions telles que la capture des signatures et le stockage des documents. En cas de retard ou de problème, les chauffeurs peuvent informer les planificateurs des ajustements à apporter au programme et recevoir des mises à jour immédiates du back-office. Lié à votre planificateur de flotte, ce système fonctionne efficacement.

Télématique

Ces dispositifs collectent et transmettent des données sur les véhicules, telles que la localisation, la vitesse et la consommation de carburant, afin d'aider les gestionnaires de flottes à améliorer la durabilité. Ils donnent des indications sur le comportement du conducteur, par exemple en cas de freinage ou d'accélération brusques, afin que les gestionnaires de flotte puissent prendre des mesures correctives.

Les systèmes télématiques améliorent le rendement énergétique en réduisant la marche au ralenti, favorisent la conservation des ressources et l'efficacité du fonctionnement des flottes.

Maintenance du parc automobile

Le logiciel de maintenance de flotte rationalise la gestion des actifs et de la main-d'œuvre en temps réel. Il garantit une maintenance préventive efficace, en maintenant les actifs en bon état de fonctionnement plus longtemps, en évitant les pannes et le stress qui en découle pour les animaux. Un bon logiciel d'entretien de flotte permet d'obtenir ces réductions :

Jusqu'à 10 % : Frais de carburant

Jusqu'à 10 % : Coûts de main-d'œuvre

Jusqu'à 30 % : Coûts des pièces et des stocks

Sources :

¹MovingTowards Sustainability : Le secteur de l'élevage et la Banque mondiale, 18 octobre 2021

²L'élevage necontribue pas à 14,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, The Breakthrough Institute, 20 mars 2023

Transport d'animaux vivants dans l'UE : Défis et opportunités, Cour des comptes européenne, 2023

⁴Proposition deRÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL relatif à la protection des animaux pendant le transport et les opérations annexes, modifiant le règlement (CE) n° 1255/97 du Conseil et abrogeant le règlement (CE) n° 1/2005 du Conseil, Commission européenne, 23 décembre 2023.

⁵Agrinfo, Le bien-être des animaux pendant le transport, 12 janvier 2024

⁶2023Fleet Technology Trends Report, Verizon Connect, 2022

Obtenir le livre blanc

Si vous souhaitez en savoir plus sur les défis et les tendances actuels du transport de bétail et sur les avantages d'une approche durable, téléchargez notre livre blanc, Sustainability in Transport : Naviguer dans les tendances émergentes en matière de durabilité et leurs avantages économiques et environnementaux. Les informations qu'il contient peuvent vous aider à élaborer votre propre stratégie en matière de développement durable. Téléchargez le livre blanc ici.

Durabilité dans les transports

Naviguer dans les tendances émergentes et les avantages économiques et environnementaux d'une approche durable

Télécharger le livre blanc

Ressources

Webinaire à la demande

Tirez le meilleur parti de vos actifs grâce à une analyse régulière de l'huile

Webinaire

Innovations dans l'économie circulaire : L'IA dans la gestion des ressources

Événement

ESG Europe Summit

Afficher d’autres ressources
DÉMO

Pour découvrir comment nos solutions logicielles peuvent favoriser la croissance et la durabilité de votre entreprise, demandez une démonstration.

Explorer Carrières Solutions Ressources Déclaration de confidentialité Mentions légales Restez en contact Inscrivez-vous à notre newsletter Suivez-nous sur