Solutions Industries Témoignages clients Ressources À propos
Contactez-nous
Contactez nousBrochures
Blog décembre 2019 Updated juillet 2023

Surmonter les obstacles dans l’industrie des déchets de construction et de démolition

Augmentez votre efficacité opérationnelle pour assurer la durabilité grâce à vos processus d’affaires

Rappellez-moi
Index
Conor Dowd

Conor Dowd

Global Product Marketing Manager, AMCS

Augmentez votre efficacité opérationnelle pour assurer la durabilité grâce à vos processus d’affaires

Les déchets de construction et de démolition (CDW) représentent l’activité la plus élevée pour la production de déchets dans l’UE. Bon nombre des matériaux que nous produisons dans le cadre de CDW ont une grande valeur en ressources, comme les métaux, le verre, le bois et le béton. Pourtant, trop de ces matériaux vont être gaspillés. De toute évidence, ce n’est pas viable.

Nous devons examiner pour la dernière fois 2016, les chiffres compilés par l’UE pour les déchets de construction et de démolition (CDW) générés par les États membres. Gardez à l’esprit qu’il est difficile de comparer les déchets et les circonstances de production des déchets, car les pays ont des définitions différentes. Par exemple, selon l’UE, certains pays classent des matériaux provenant du nivellement des terres sous le nom de CDW. D’autres non.

Pedantics mis à part, c’est le tableau d’ensemble qui est révélateur: CDW représentait 36% des déchets générés dans l’UE.

Avec 36 %, le CDW représente l’activité la plus élevée pour la production de déchets dans l’UE. Considérons maintenant que certains des matériaux que ces pays génèrent ont une grande valeur des ressources, comme les métaux, le verre, le bois et le béton.

Pourtant, trop de ces matériaux vont être gaspillés. Au Royaume-Uni, par exemple, c’est le sort de plus de la moitié des CDW qui vont être mis en décharge. De toute évidence, ce n’est pas viable. C’est pour toutes ces raisons que l’UE a désigné le CDW comme flux de déchets hautement prioritaire.

Le potentiel de recyclage et de réutilisation

La réutilisation est toujours préférable au recyclage, car elle implique moins de processus. Ce n’est pas toujours possible, bien sûr, donc la prochaine étape devrait être le recyclage. Les bâtiments démolis peuvent produire des briques et du béton qui peuvent trouver une nouvelle vie en tant que surfaces routières écologiques. L’asphalte broyé et reconstitué peut être réutilisé. Le bois non traité peut être transformé en bois d’œuvre et en chipboard. Même le gypse peut être recyclé pour fabriquer de nouveaux produits.

L’Allemagne recycle 68 millions de tonnes de CDW par an, bien que proportionnellement, les Pays-Bas sont en fait le leader européen, recyclant 90% de leur CDW. On peut faire beaucoup plus, c’est pourquoi la directive-cadre sur les déchets 2008/98/CE a fixé un objectif de 70 % (en poids) de CDW non dangereux à recycler et à réutiliser d’ici 2020.

Révision : La directive-cadre sur les déchets 2018/2008/98/CE

La directive-cadre sur les déchets a été discrètement révisée en 2018, avec de nouveaux objectifs fixés pour les déchets municipaux. Spécifique à CDW, la directive précisait que cela inclut désormais les déchets qui résultent d’activités mineures de construction et de démolition au sein de ménages privés, où les matériaux relèvent de la description du CDW.

Les États membres doivent également prendre des mesures pour promouvoir la démolition sélective. Cela favorisera (1) l’élimination et la manipulation sécuritaires des substances dangereuses; (2) faciliter la réutilisation et le recyclage de haute qualité par l’enlèvement sélectif des matériaux, et (3) assurer la mise en place de systèmes de tri pour les déchets de construction et de démolition, à tout le moins, pour le bois, les fractions minérales (béton, briques, tuiles et céramiques, pierres), le métal, le verre, le plastique et le plâtre.

Enfin, d’ici le 31 décembre 2024, la Commission européenne envisagera de se préparer à de nouveaux objectifs de réutilisation et de recyclage des CDW. Cela comprendra ses fractions spécifiques aux matériaux : déchets textiles, déchets commerciaux, déchets industriels non dangereux et tout autre flux de déchets pertinent. Si le Conseil le juge nécessaire, une législation sera proposée exigeant que toutes les parties concernées atteignent ces objectifs.

L’objectif de ces révisions est très simple : motiver les membres de l’UE à adopter une économie circulaire.

Pour tous ceux qui ne connaissent pas le concept d’économie circulaire, c’est un modèle d’affaires qui rejette l’économie linéaire à laquelle nous sommes tous habitués – faire, consommer, jeter. Dans l’économie circulaire, les produits sont réutilisés, recyclés et les matériaux récupérés pour produire de nouveaux produits. Cela minimise non seulement les dommages à l’environnement, mais il ajoute un certain degré de protection pour les entreprises. Une économie circulaire réduit les pénuries de matériaux ou de ressources, tout en stabilisant les prix.

Alors, quel est le problème? À l’exception de quelques membres de l’UE, seulement 50 % des CDW sont recyclés. Nous devons ensuite examiner les obstacles et la façon dont nous pouvons les surmonter afin de nous rapprocher de cet objectif de 70 p. 100.

Protocole de gestion des déchets de construction et de démolition de l’UE

Selon l’UE, les questions qui empêchent la réutilisation et le recyclage des CDW sont les suivante :

  1. Manque de confiance dans la qualité des déchets générés.
  2. Appréhension au sujet du processus de gestion des déchets, c’est-à-dire des risques potentiels pour la santé des travailleurs qui manipulent des matériaux cdw recyclés.

Le béton recyclé fonctionne aussi bien que le nouveau béton, par exemple, mais les préoccupations persistent. Ces préoccupations limitent la demande de matériaux recyclés, ce qui ralentit le développement des infrastructures de recyclage cdw. Pour faire face aux incertitudes, le Protocole de gestion des déchets de construction et de démolition de l’UE a établi des lignes directrices en 2016 pour aider les praticiens, les autorités publiques, les organismes de certification et les acheteurs de matériaux recyclés à gérer correctement les CDW, tout en augmentant leur confiance.

Le Protocole a décrit comment ces objectifs seraient atteints. En un coup d’œil, ces objectifs sont les les plus objectifs :

  • Amélioration de l’identification des déchets, de la séparation et de la collecte des sources
    La directive-cadre actualisé sur les déchets exigeait la démolition sélective et l’amélioration des opérations sur place. Cela doit se produire ici, à la source, où commence le processus de gestion des CDW. Les vérifications préalables à la démolition et les plans de gestion des déchets doivent être formulés et mis en œuvre. Les audits, réalisés par un expert, identifieront les matériaux et leurs quantités. Les déchets et les matières dangereuses qui interfèrent avec le recyclage doivent être séparés.
  • Amélioration de la logistique des déchets
    Il s’agit de transparence, de suivi et de traçage, ce qui donne confiance aux acheteurs. Les vérifications préalables à la démolition révèlent à quels matériaux s’attendre. Les registres électroniques permettent la tenue de dossiers et la traçabilité. Il est également essentiel que les déchets dangereux sont déclarés.

    L’autre élément essentiel de l’amélioration de la logistique des déchets est d’amener cdw aux usines de tri et de recyclage par la plus courte distance. Les matériaux tels que l’asphalte et le béton sont lourds, ce qui rend le transport des déchets coûteux. Et si c’est cher, ce n’est pas économiquement viable. Il ya aussi le mal fait à l’environnement si vous voyagez sur de longues distances, ce qui nie le bien que le recyclage ne.
  • Amélioration du traitement des déchets
    Cela souligne l’importance des vérifications préalables à la démolition et de la séparation des sources. Les déchets dangereux doivent être tenus à l’écart des déchets non dangereux, par exemple. Cela prépare également efficacement les matériaux à être réutilisés – sur place s’il y a un besoin – ce qui, comme nous l’avons déjà mentionné, est préférable au recyclage. Des technologies de traitement et de traitement des déchets existent déjà. Plus les entrepreneurs sont rigoureux dans la poursuite de cette voie, plus la confiance dans les acheteurs potentiels, créant ainsi plus de demande.
  • Gestion de la qualité
    Cela doit être vu dans les étapes dont nous avons parlé jusqu’à présent. Démolition sélective, audits préalables à la démolition, planification, suivi et traçage, manipulation et traitement appropriés du CDW – tout cela et plus encore font partie de la gestion de la qualité, qui doit se faire tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

    Utilisez les normes de produits européennes le cas échéant. Là où ce n’est pas le cas, utilisez des évaluations techniques européennes, qui peuvent encore être marquées CE. Cela assure aux clients une transparence totale.

    Lorsque la gestion de la qualité est démontrée aux acheteurs potentiels, encore une fois, la confiance se forme. Cela est particulièrement important lorsque nous parlons d’applications haut de gamme et de grands volumes. Les acheteurs potentiels doivent savoir que ce qu’ils obtiennent est de la plus haute qualité.
  • Conditions politiques et cadres appropriées
    Sans un cadre réglementaire strict en place, aucune des étapes précédentes ne peut se produire. Il s’agit de règlements et d’applications de la loi, ainsi que de permis et de licences délivrés par les autorités locales. Cela exigera la propriété claire de CDW. Les visites post-démolition et les évaluations par les autorités permettent
    travail et les processus à surveiller et à faire rapport.

    Pour rendre tout cela possible, le travail administratif en cause ne peut pas être si lourd qu’il crée des goulots d’étranglement. Les interdictions ou restrictions imposées aux sites d’enfouissement – certainement des taxes élevées sur les sites d’enfouissement – peuvent encourager la croissance de la réutilisation et du recyclage, mais des infrastructures et des installations alternatives doivent être mises à disposition. (Cela a été constaté à Hong Kong; une taxe d’enfouissement a entraîné une augmentation du nombre de sites fixes et mobiles de concassage et de recyclage.)

Prêt à découvrir ce que le logiciel AMCS peut faire pour votre entreprise ?

Découvrez comment AMCS Platform réduira les coûts de votre entreprise, augmentera les bénéfices, le service client et l'efficacité opérationnelle.

Demandez une démonstration personnalisée

Gestion des déchets de construction et de démolition

Améliorer la logistique des déchets dans cette industrie difficile grâce à des technologies d'optimisation intelligentes

Regarder le webinaire

Atteindre ces objectifs : Oui, cela peut être fait

Premièrement, le simple fait de mettre en œuvre ces mesures doit être économique si l’on veut qu’elles se produisent, ce qui signifie que les gains d’efficacité doivent être maximisés. Le how-to est en fait très simple. Les technologies intelligentes, y compris une plate-forme EPR conçue spécifiquement pour la gestion des CDW, peuvent automatiser et normaliser les processus nécessaires, ce qui se traduit par des économies significatives tout en réduisant les impacts environnementaux.

Les gains d’efficacité proviennent de la capacité de centraliser les données et l’information en temps réel dans une base de données facilement accessible, au lieu de travailler en silo. Cela permet aux utilisateurs d’être agiles, apportant encore plus d’efficacité à la table.

Amélioration de l’identification des déchets, de la séparation des sources et de la collecte : solutions

Les déchets de plaques de plâtre, par exemple, contiennent des impuretés, comme le plastique et même le métal. Il peut encore être recyclé après l’enlever des impuretés. Il s’agit de séparer le gypse du papier, ce qui peut se faire à la main et d’utiliser des électroaimants pour enlever les métaux. Le processus de recyclage consiste alors à écraser le gypse en poudre pour faire de nouveaux plaques de plâtre.

Ce qui devrait se produire en vertu du Protocole, c’est une vérification et un suivi complets des documents afin qu’ils aillent dans le bon contenant. Comment cela peut-il être fait?

Radio Frequency Identification (RFID) suit les actifs à l’aide de capteurs. Il a la capacité de s’intégrer à d’autres technologies, telles que le GPS et les systèmes de surveillance qui suivent les inventaires de matériaux et de composants. Les données peuvent être saisies et envoyées électroniquement à une base de données. La technologie RFID peut nous dire l’emplacement, le volume, la date, le mouvement des conteneurs et plus encore. Intégrée aux technologies, telles que les logiciels spécifiques à l’industrie, la RFID transmet ces informations au bureau concerné en temps réel afin que des décisions puissent être prises concernant le traitement.

Ce que cela fait est de fournir la preuve que le matériel a été envoyé à la bonne installation. C’est la preuve d’une gestion de la qualité. Les appareils mobiles peuvent même enregistrer des images et des vidéos. Le GPS peut signaler les itinéraires de transport.

Amélioration de la logistique des déchets : solutions

La RFID facilite la réutiliser qui, après la prévention des déchets, est le résultat le plus souhaitable et durable pour les CDW. Les composants – par exemple, les briques ou les câbles – peuvent être étiquetés, tracés et suivis. Les informations sur ces composants de la RFID peuvent être collectées à toutes les phases, de la rentrée dans la chaîne d’approvisionnement à la réutilisée. Comme la RFID valide et surveille les collections, elle améliore également la gestion du conducteur.

Une autre technologie qui peut améliorer considérablement la logistique des déchets est le logiciel d’optimisation intelligente. Encore une fois, il devrait être conçu pour l’industrie cdw afin de réaliser une valeur maximale et des gains d’efficacité. L’optimisation intelligente devrait inclure l’optimisation des itinéraires. Il équilibre les coûts d’itinéraire par rapport aux niveaux de service et aux itinéraires qui ne se chevauchent pas par rapport aux coûts d’itinéraire. Cela garantit que CDW est transporté par des itinéraires plus intelligents et plus courts vers sa destination. Pour certaines entreprises de l’industrie de la gestion des déchets, l’optimisation des itinéraires a permis de réduire jusqu’à 25 % le nombre de kilomètres parcourus, le temps de conduite et les émissions de CO2.

Les technologies de véhicules et mobiles combinées à un ERP de l’industrie de premier choix permettent une preuve de service, comme la pesée et la capture de photos. Les conducteurs émis avec des tablettes peuvent obtenir des mises à jour de l’horaire numérique. Les maisons à l’échelle peuvent fonctionner beaucoup plus efficacement grâce à des technologies qui libèrent les opérateurs. Ils peuvent créer des billets à l’échelle avec une vitesse sans précédent, et suivre les matériaux par origine, destination, poids, volume et unités, en recueillant des données pour documenter le respect des règlements.

Avec un ERP entièrement intégré, la visibilité sur le tonnage des stocks est réelle. Équipes de vente et de courtage de matériaux pour soutenir leurs activités. Tout peut être géré – fournisseur, fournisseurs, achats, coûts et plus encore. Ce sont tous des exemples de précision au travail, qui fait partie intégrante de l’augmentation de la confiance dans cdw.

Amélioration du traitement des déchets : solutions

Avant de pouvoir envoyer cdw pour un traitement approprié, vous devez savoir quels matériaux vous avez. Un ERP intégré peut vous donner une vue complète de votre inventaire tout en supportant des ajustements en temps réel. Ceci est rendu possible avec une visibilité totale sur vos opérations. Vous pouvez voir quels matériaux finis et inachevés vous avez, et les niveaux de stock, par emplacement. Vous recevrez également des mises à jour automatiques des stocks.

Une grande partie de la gestion de la qualité est la capacité de savoir, à tout moment, ce qui se passe dans vos opérations en temps réel. Un système ERP conçu pour l’industrie cdw peut vous donner cela.

Gestion de la qualité : solutions

Tout ce qui est mentionné jusqu’à présent fait partie de la gestion de la qualité. Une bonne plate-forme ERP rationalise vos processus et automatise avec des workflows intégrés qui gèrent les stocks entrants et sortants, le classement des matériaux, la gestion des stocks. Il évalue les contaminations et l’humidité et applique les validations de qualité et les règlements.

Votre système ERP devrait également générer des rapports, ajoutant de la valeur à vos conversations et relations avec les fournisseurs. La santé et la sécurité sont également à l’ordre du jour, avec des contrôles de sécurité des véhicules et des conducteurs, ainsi que des comptes rendus des conducteurs et des pannes de véhicules.

Conditions politiques et cadres appropriées : solutions

Jusqu’à présent, nous avons parlé de l’industrie privée, mais les conditions politiques et cadres appartiennent aux autorités publiques aux niveaux local, régional, national et de l’UE. Un ERP spécifique à l’industrie cdw fonctionne très bien dans cette perspective, aussi, la gestion des sous-traitants, la documentation de la conformité et la manipulation des notes de transfert de déchets.

Gardez à l’esprit que le bon ERP est un pas vers une économie circulaire. Les procédés papier sont remplacés par la numérisation. Les itinéraires sont mieux planifiés et beaucoup moins de kilomètres sont parcourus, évitant ainsi les émissions de CO2. Il rend économiquement viable le recyclage et la réutilisation des CDW, ce qui alimente le développement de l’économie circulaire.

En conclusion

Gardez à l’esprit que si nous ne faisons pas l’effort maintenant de recycler et de réutiliser cdw, plus que probablement, la législation va forcer la question. Ceux qui puisent maintenant dans un ERP spécifique à l’industrie gagneront des gains d’efficacité spectaculaires grâce à des fonctionnalités telles que les rapports instantanés et l’optimisation intelligente. Ce sont les organisations qui inspireront confiance dans les acheteurs de pot Cancel ential et gagneront le plus.

Partagez ceci sur:

Ressources

Blog

Adopter une économie circulaire : L'avenir du développement durable des entreprises

Webinaire

Conseils d'experts pour rationaliser la gestion des stocks des flottes

Blog

Optimisez l'inventaire de votre flotte avec AMCS : réduisez les coûts, rationalisez les opérations et augmentez l'efficacité.

Afficher d’autres ressources

Brochure sur le logiciel d’AMCS pour la construction et la démolition

La solution C&D est conçue pour répondre à l’évolution des besoins. En savoir plus sur la façon dont cette solution spécifique à l’industrie peut aider votre entreprise